Breaking News

Quels sont les risques liés à la consommation de produits carnés ?

Mis à part les inconditionnels des régimes alimentaires végétaux, 95 % de la population mondiale inclut les produits animaux dans leur ration alimentaire. Les occidentaux, plus particulièrement, ont une grande accessibilité aux aliments industriels de toutes sortes. Vous êtes accro aux jambons, saucissons et bien d’autres aliments composés de viande ? Faut-il vous méfier ?

Risque de cancer

Déjà en 2015, un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) atteste que les produits carnés de types charcuterie peuvent engendrer le cancer. La même approche a été faite pour les viandes rouges. Avant de poursuivre, cliquez pour en savoir plus sur les aliments classés « cancérogènes ». Une étude révèle que 50 g de viande transformée (jambon, saucisse, saucisson, etc.) consommés par jour augmenteraient le risque de cancer colorectal de 18 %. Cette tumeur du gros intestin et du rectum est devenue l’un des plus viraux du côté des Européens.

Risque de diabète

Passer le clair de votre temps à manger du steak et des burgers augmente considérablement votre risque de contracter ses troubles diabétiques. En l’occurrence, un diabète de type 2. En effet, il n’y pas qu’un excès de sucre dans le sang pour vous rendre diabétique. Les excès de matières grasses sont plus dangereux. Raisons pour laquelle, les consommateurs fanatiques de viandes rouges sont menacés.

Maladies cardiovasculaires

À travers plusieurs documents, les scientifiques cardiologues confirment une relation entre les produits dérivés de viande et les maux cardiaques. De ce fait, une consommation accrue de viande de bœuf vous expose à un risque (fatal) d’accidents cardiovasculaires cérébraux, d’infarctus du myocarde, etc.

Antibiorésistance

Des doses excessives et inappropriées d’antibiotiques se soldent, chez les animaux, par l’acquisition d’une capacité à résister aux antibiotiques. Il faut noter qu’aujourd’hui, les propriétaires de troupeaux font suivre par moment, des traitements antibiotiques pour désinfecter leurs animaux. Aux vuesues des mauvaises conditions d’élevage dues à une intense promiscuité qui s’ajoute à l’hygiène délétère des animaux, ces soins se multiplient de manière incongrue. Et donc, quand il vous arrive de consommer ses viandes d’animaux aux cellules déjà résistantes envers les antibiotiques, votre organisme devient plus vulnérable.